Micheline PRAHECQ, Conseillère générale

Assurer le maintien des médecins en secteur rural

Le par

"Quelles mesures prendre pour assurer le maintien des médecins généralistes en milieu rural ?", tel était le thème d'une soirée organisée par l'association Cinémarcilly à Marcilly–en-Villette. Après la projection du film : « Une consultation » nous étions invités, mon collègue Bernard Fournier pour le conseil régional et moi-même pour le conseil général, à présenter les diverses initiatives prises par nos collectivités. Plusieurs médecins et environ une centaine de personnes étaient présents. Le débat a montré la gravité de la situation dans notre département et plus globalement dans la région Centre. Les aides apportées par le conseil général s'adressent aux étudiants stagiaires en zone prioritaire ou aux étudiants s'engageant à exercer pendant cinq

Frais de voyage du Conseil Général : vous me donnez raison !

Le par

Je ne pensais pas que ma petite intervention en session du Conseil Général sur le coût du voyage en Roumanie ferait autant de vagues. Tel n'était pas mon objectif; il était seulement d'être plus raisonnable, voire même exemplaire, dans l'usage de l'argent public. J'ai reçu depuis beaucoup de messages de sympathie, de toutes sortes de personnes : des plus modestes aux responsables de très grosses collectivités territoriales. Mais j'ai aussi été l'objet de quolibets, de railleries, voire même de grosses colères de certains élus qui ne supportent pas qu'on leur rappelle nos très simples obligations : être exemplaire avec l'argent public ! Mais cette exemplarité n'est pas toujours la qualité préférée

Frais de voyage du Conseil Général : j’ai eu raison d’insister !

Le par

J'étais intervenue à deux reprises lors des sessions du Conseil Général pour protester contre le fait qu'un voyage en Roumanie se fasse en avion privé, pour le montant incroyable de 35 000 euros, alors que le budget de la coopération avec ce pays est de 57 000 euros. Même en étant dans l'opposition, on a parfois raison de ne pas renoncer car le Conseil Général a cédé : le voyage s'est passé sur un avion de ligne, en classe économique. A la suite de cette décision, j'ai été interviewée sur France Bleu Orléans et dans la République du Centre : :

Les derniers contenus multimédias