Micheline PRAHECQ, Conseillère générale

Orléans-Parkou : solidaires depuis 22 ans

Le par

En raison des liens que j’ai tissés avec Parakou (Bénin) depuis 22 ans, j’ai souhaité retrouver mes amis béninois lors d’un voyage privé du 29 octobre au 8 novembre.

A Cotonou et Porto-Novo, les deux capitales, j’ai revu d’anciens chefs de circonscription (maires) et autres responsables de Parakou, désormais en poste dans la haute administration.

Je remets au maire de Parakou les conventions avec la ville d'Orléans

Je remets au maire de Parakou les conventions avec la ville d’Orléans

A l'école de l'Amitié, première réalisation du partenariat Orléans-Parakou

A l’école de l’Amitié, première réalisation du partenariat Orléans-Parakou

Un des puits du quartier de Tourou, à Parakou, réalisés en 1994 par Orléans

Un des puits du quartier de Tourou, à Parakou, réalisés en 1994 par Orléans

A Parakou, la municipalité m’a fait visiter les réalisations co-financées par Orléans et Parakou entre 1993 et 2001 : l’école maternelle de l’Amitié, les puits de Tourou, l’école primaire publique de Tourou, le collège de Titirou, le marché central de Parakou. J’ai pu constater avec plaisir le bon état des bâtiments, leur utilité encore à ce jour et la reconnaissance des populations pour la ville d’Orléans.

Le certificat d'honneur remis par le maire de Parakou

Le certificat d’honneur remis par le maire de Parakou

Monsieur Soulé Alagbé, maire de Parakou, ancien stagiaire à la ville d’Orléans, m’a remis, lors d’une réception émouvante, un certificat d’honneur de la municipalité de Parakou « en raison des multiples services rendus à la cité ».

avec Chantal de Souza Yayi, épouse du président de la République du Bénin

avec Chantal de Souza Yayi, épouse du président de la République du Bénin

A mon retour à Cotonou, et juste avant le retour en France, invitée à déjeuner chez Madame Chantal De Souza Yayi, épouse du Président de la République du Bénin, j’ai eu le plaisir d’échanger avec elle sur l’intérêt de la continuité de l’action de partenariat entre Orléans et Parakou.

Au terme de ce 8ème voyage au Bénin, je suis toujours aussi convaincue de l’intérêt et de la nécessité, pour nos deux villes, de poursuivre la coopération décentralisée initiée de longue date. Je m’en suis d’ailleurs entretenue lors d’un rendez-vous avec le maire d’Orléans.

Sur le même thème, lire aussi :

Je viens de recevoir la médaille des membres du Conseil d'Administration des Pompiers du Loiret, avec beaucoup d'émotion. J'ai toujours
Le par

Les derniers contenus multimédias