Micheline PRAHECQ, Conseillère générale

Dérapages en série des élus de droite du Conseil Général

Le par

Le batiment du Conseil GénéralLe président Doligé avait tenu, la semaine dernière, des propos inacceptables à propos du Président de la République.

Notre nouveau président de groupe, Michel Brard, a dit, au démarrage de la session de jeudi dernier, que nous étions choqués de ce manque de respect de la démocratie et a demandé au président UMP du Conseil Général de retirer ses propos.
Devant son refus, nous sommes sortis pendant son discours.

Les élus de droite se sont alors lâchés en ajoutant la bêtise à la négation de la démocratie.

Voici ce que donne la droite décomplexée au Conseil Général du Loiret :

Pour illustrer son mépris de la démocratie :

  • « Faut-il continuer à traiter tous les cantons de la même façon ? »
  • « Je suis fier de n’avoir jamais invité la gauche dans mon canton ! »
  • Pour illustrer son manque de respect pour les institutions de la République :

  • « Pourquoi respecter ce président ? »
  • Pour encourager les peurs idiotes et injustifiées :

  • « Nous assistons à une destruction larvée de la société française »
  • Quant au collègue qui s’inquiète de « la dégradation lente mais sûre de notre société » car « quand on marie les homosexuels on peut s’attendre à tout » je veux lui dire que ça n’est pas l’avenir, dans une société solidaire, qui m’inquiète, mais que c’est le présent, quand des responsables politiques se comportent ainsi !

    Sur le même thème, lire aussi :

    Je viens de recevoir la médaille des membres du Conseil d'Administration des Pompiers du Loiret, avec beaucoup d'émotion. J'ai toujours
    Le par

    Les derniers contenus multimédias