Micheline PRAHECQ, Conseillère générale

Réseau d’échanges réciproques de savoirs du quartier de l’Argonne

Le par

En assistant à l’assemblée générale de cette association je me disais qu’il ne fallait surtout pas mettre en parallèle les subventions et l’importance du travail réalisé

En effet cette association a une activité extrêmement importante pour les femmes du quartier qui se retrouvent autour du thème de la santé, de la cuisine, de l’informatique de l’encadrement, de l’écriture etc.

Quelques mots traduisent pour moi la réalité de cette association : la variété des activités la notion de réciprocité, le partenariat, et la volonté d’y arriver malgré les difficultés financières.
Cette association donne un exemple de ce que l’application stricte des compétences du conseil général peut entraîner comme difficultés : en effet le thème principal étant la santé, la santé étant de la compétence de l’État, le conseil général ne donne plus rien

Sans doute faut-il aussi repenser le principe même de ce type d’associations qui se fonde exclusivement sur les échanges de savoirs et refuse toute notion d’argent, même pour les adhérents qui ne payent pas de cotisation.

Des pistes ont été proposées par les invités, elles méritent d’être approfondies par les membres de l’association.

En tout cas, si leur projet de photocopie du livre réalisé à l’occasion de la journée de la femme de 2013 n’aboutit pas je chercherai toute solution, y compris personnelle, pour les y aider

Sur le même thème, lire aussi :

Je viens de recevoir la médaille des membres du Conseil d'Administration des Pompiers du Loiret, avec beaucoup d'émotion. J'ai toujours
Le par

Les derniers contenus multimédias