Micheline PRAHECQ, Conseillère générale

Tout va mal partout, sauf dans le Loiret !

Le par

logo du Conseil général du LoiretParticulièrement morose et inquiet, pendant la session de décembre du Conseil Général, le président Doligé n’a cessé de fustiger le gouvernement, les ministres et autres personnalités de gauche qui seraient seuls responsables de la crise et des difficultés que traverse le pays. Crise qui a sans doute commencé le 6 mai…

Sa morosité et son inquiétude ne l’ont toutefois pas empêché de se livrer à un excellent exercice d’auto-satisfaction, en indiquant, dans l’ordre du jour :

« le département mène une politique volontaire, volontariste, innovante, dynamique, responsable. Il a une gestion exemplaire avec une administration en constante modernisation ; il est un acteur incontournable pour l’économie, pour la réussite scolaire et un acteur majeur pour les personnes en situation de handicap ; enfin, solidaire et partenaire, il investit activement. »

Autrement dit, tout va mal partout, sauf dans le Loiret grâce au président Doligé.

On peut réellement se demander si l’inquiétude du président Doligé n’avait pour but que de s’élever, encore une fois, contre la péréquation, qui permet de venir en aide aux départements en difficulté.

Sur le même thème, lire aussi :

Je viens de recevoir la médaille des membres du Conseil d'Administration des Pompiers du Loiret, avec beaucoup d'émotion. J'ai toujours
Le par

Les derniers contenus multimédias