Micheline PRAHECQ, Conseillère générale

Rama Yade, excellente VRP

Le par

Rama Yade a rencontré des associations vendredi 13 à Orléans ; elle était là « pour faire de la pédagogie » officiellement dans le cadre d’un tour de France des Droits de l’Homme mais sans doute aussi dans le cadre de la reconquête de popularité du président de la République.

Difficile d’écouter sagement même si la ministre a montré sa simplicité et sa connaissance des dossiers lors d’échanges intéressants.

Elle nous a dit qu’à l’étranger « on croit en la France des droits de l’homme » et que les Droits de l’homme c’est à la fois une fierté et une responsabilité ;

Oui Madame la ministre, mais pour le moment ici et maintenant je suis tout spécialement interpellée par la responsabilité.

Comment allier droits de l’Homme et quotas ?

Droits de l’homme et centres de rétention souvent indignes ?

Fierté et arrestations en préfecture ?

Je comprends que vous disiez être parfois prise dans vos contradictions.

Sur le même thème, lire aussi :

Je viens de recevoir la médaille des membres du Conseil d'Administration des Pompiers du Loiret, avec beaucoup d'émotion. J'ai toujours
Le par

Les derniers contenus multimédias